Lettre à la prison

Sortie nationale le 2 décembre 2009


  • Un film poème, profondément méditerranéen.
    • La Provence
  • Quarante ans après, Lettre à la prison est un film d’une étonnante modernité.
    • Télérama
  • Un film de passion brûlante, pour son sujet, l’immigration, et pour le cinéma.
    • L’Humanité
  • FIDMarseille
    • Prix GNCR mention spéciale

1969 70 mn 35 mm 1.37 5.1 Noir & Blanc France
Visa d'exploitation n° 122.863

Ecrit par Marc Scialom Docu-fiction, Documentaire Afrique, Histoire, Marseille, Politique

Lettre à la prison

Un film de Marc Scialom

En 1970, un jeune Tunisien débarque pour la première fois de sa vie en France, où il est chargé par sa famille de porter secours à son frère aîné, accusé à tort d’un meurtre et emprisonné à Paris. Il fait d’abord halte à Marseille. Là, il rencontre des Tunisiens étrangement différents de ceux qu’il croisait en Tunisie, des Français qui lui paraissent énigmatiques et une ambiance générale assez inquiétante à ses yeux pour le faire douter peu à peu de ce dont il était sûr, c’est-à-dire de l’innocence de son frère, de sa propre innocence, de sa propre intégrité mentale. 
Réalisé en 1969-1970, abandonné, oublié, puis retrouvé 40 ans plus tard, ce film est un témoin inégalé de l’histoire de l’immigration en France : un film de fiction ayant valeur de documentaire, réalisé par un émigré (exilé) entre Tunisie et France.

Le film Lettre à la prison a été réalisé en 1969-1970, entre Tunis et Marseille. A l’époque, sans aucun soutien financier, le réalisateur franco-tunisien, Marc Scialom, a du s’arrêter avant le tirage d’une copie.
Le film a été retrouvé par Chloé Scialom, fille de Marc Scialom et réalisatrice elle-même. Il a été restauré à Immagine ritrovata, le laboratoire de restauration de la Cineteca de Bologne.

shellac-lettre-a-la-prison-image-587.jpgshellac-lettre-a-la-prison-image-588.jpgshellac-lettre-a-la-prison-image-589.jpgshellac-lettre-a-la-prison-image-590.jpgshellac-lettre-a-la-prison-image-591.jpg
Fiche artistique
  • Tahar
    • Tahar Aïbi
  • La jeune fille rencontrée par Tahar
    • Marie-Christine Lefort
  • L’hôtelière
    • Myriam Tuil
  • Une jeune femme
    • Marie-Christine Rabedon
  • Le petit garçon sur la terrasse
    • Jean-Louis Scialom
  • Voix du frère de Tahar
    • Hamid Djellouli
  • L’assassin
    • Jean-Louis Dupont
  • Le chien
    • Camé
Fiche technique
  • Réalisation, scénario, image, montage
    • Marc Scialom
  • Musique
    • Musique de luth (“boussoq”) Matar Mohamed
    • Musique de flûte (Naï) Mohamed Saada
  • Restauration et mixage son
    • Gaëlle Vu, Film flamme, Fred Bielle, Elison
  • Responsable de la restauration
    • Jean-François Neplaz, Film flamme
Fiche production
  • Producteur
    • Film flamme - Le SACRE, Polygone étoilé
  • Post-production
    • Imagine Ritrovata – Cinémathèque de Bologne
  • Avec la participation de
    • Région PACA, Conseil Général Bouches du Rhône
  • Avec la participation du
    • Centre National de la Cinématographie
  • Et le soutien du
    • Fonds Images de la diversité
Télécharger le(s) kit(s) presse