Ali Farka Touré, le miel n'est jamais bon dans une seule bouche

Sortie nationale le 10 juillet 2002

Reprise au cinéma le 23 août 2006.



  • Un documentaire envoûtant.
    • Studio magazine
  • Fascinant.
    • Le Journal du dimanche
  • Certains musiciens ont du génie, Ali Farka Touré en a plusieurs.
    • Le Canard enchaîné
  • Ali Farka Touré est rien moins qu’un des derniers guitar heroes.
    • Les Cahiers du cinéma
  • Une découverte impressionnante.
    • Cinéastes

2002 93 mn

Ecrit par Marc Huraux Documentaire Afrique, Musique

Ali Farka Touré, le miel n'est jamais bon dans une seule bouche

Un film de Marc Huraux

Avec Ali Farka Toure

Niafunké, le royaume d’Ali «Toure» Farka, au nord du Mali, sur la bouche du Niger, entre le sable et le fleuve.

En Songhaï, Niafoïdié, c’est-à-dire «les enfants d’une même mère». Corruption, dérive des noms, parfois du sens même des mots; en occident, Ali Farka a été étiqueté «le bluesman du désert».

Mais pour lui, l’axe du monde ne passe pas par les USA, ni par Londres ou Paris, mais plutôt quelque part dans le «cercle» de Niafunké, ce carrefour fluvial de la boucle, où tant de peuple se côtoyent depuis la nuit des temps.

Le film est le journal de cette rencontre au pays des Gimbala, les génies du fleuve, qui ont élevé Ali.

Fiche artistique
  • Avec
    • Ali Farka Toure, Afel Bocoum, Oumar Touré, Hamma Sankaré, Souleyman Kane
Fiche technique
  • Auteur-réalisateur
    • Marc Huraux
  • Image
    • Jean-Michel Humaux
  • Son et mixage
    • Julien Cloquet
  • Montage
    • Marc Huraux
  • Assisté de
    • Sandie Bompar
  • Conseiller musical
    • Xavier Lemettre
  • Musique
    • Mali Dje, Allah Uya, Gommi, Dofana, Ai Du, Keito, Tulumba interprétées par Ali Farka Touré avec l’aimable autorisation de Word Circuit LTD. Try a Little Tenderness (Campbell/Connelly/Woods)
Fiche production
  • Une coproduction
    • Les Films d’Ici, Arte France, Paris Première, World circuit Ltd
  • En association avec
    • Canal Horizons et RM Associates
  • Avec la participation
    • du Centre National de la Cinématographie, du Ministère des Affaires étrangères, de la SACEM
  • Et avec le soutien de
    • la PROCIREP