Bruno Schulz




1988 27 mn

Documentaire, Expérimental Cinéma

Bruno Schulz

Un film de André. S Labarthe

Deux voix qui lisent Bruno Schulz se disputent l’espace sonore. L’une, la Polonaise, pour donner la musique. L’autre, la Française, pour libérer les images : dans le décor d’un atelier de confection, deux pieds nus qui actionnent le pédalier d’une machine à coudre, un homme qui écoute passer le temps, une petite fille qui pleure, un cafard qui s’enfonce dans l’obscurité… Entre ces images, la ronde des dessins (Schulz était professeur de dessin), et la présence obsédante des livres, du Livre. À l’origine de cette série d’essais, il y a le désir d’inviter à la lecture d’écrivains européens du XXe siècle aujourd’hui. Ils ont en commun d’avoir vécu et écrit dans une Europe bouleversée par les crises, les guerres et les révolutions. Leurs œuvres et leurs vies en témoignent. Chaque film a le caractère d’une préface très personnelle et exprime le plaisir de la découverte d’une œuvre.