L'épée et la rose

Sortie nationale le 20 juillet 2011


  • Éblouissants fragments, d’une inspiration et d’une tonalité rares…
    • Les Inrockuptibles

Sélectionné à la Mostra de Venise, au Festival International du Film de la Roche-sur-Yon, au Festival International de Belfort


2010 142 mn Portugal, Allemagne, France
Visa d'exploitation n° 124.396


L'épée et la rose

Un film de João Nicolau

  • Comédie
  • Travail
  • Vacances

Manuel a 31 ans et travaille comme journaliste free-lance. Il habite dans un quartier populaire de Lisbonne, où les maisons – aussi vieilles et décrépies que leurs habitants – sont bien meilleur marché. Son quotidien est solitaire et répétitif, dû aux petits boulots qu’il se voit obligé de faire et dont il s’acquitte sans grande motivation face à l’écran de son ordinateur. Il n’est pas le plus heureux des jeunes hommes mais, malgré tout, n’est pas un sauvage non plus: il a des amis, une petite copine, une femme de ménage et un inspecteur des impôts.

Les objets avec lesquels il remplit chaque jour un vieux coffre rouge, la visite éclair à un laboratoire clandestin et son enthousiasme à recevoir certains messages cybernétiques sont les signes d’un plan en marche. Après avoir trouvé un nouveau maître pour son chat et s’être soumis à un insolite test d’épreuves physiques, c’est sans aucun drame ni émotion qu’il annonce à sa famille son départ pour une durée indéterminée.

N’emportant que le précité coffre, c’est en taxi qu’il se rend jusqu’à une crique au Nord de Lisbonne où il embarque sur le Vera Cruz, une caravelle océanique portugaise du XVe siècle, c’est avec plaisir qu’il se dédie à la vie en mer selon les seules lois valides à bord et qui ne sont autres que celles de la piraterie…

Télécharger le(s) kit(s) presse