La gueule que tu mérites

Sortie nationale le 31 mai 2006


  • Cache-­cache, dégustation secrète de pâtisseries, petite vengeance à la carabine à plomb et lecture de revues licencieuses. Une accumulation d’actions nostalgiques et de palabres légères qui font de cette œuvre une rencontre improbable entre les frères Grimm et Woody Allen.
    • Studio Ciné Live
  • Une splendeur !
    • Libération
  • Parmi les plus beaux films du monde.
    • Evene.fr
  • Festival international de cinéma indépendant de Lisbonne
    • Prix de la critique
    • Prix de la photographie
  • Festival Entrevues de Belfort – Sélection officielle en compétition
  • Festival international du Film de Rotterdam – Sélection officielle – Cinéma du futur

2004 108 mn Portugal


La gueule que tu mérites

Un film de Miguel Gomes

Titre original: A cara que mereces
  • Comédie dramatique
  • Documentaire
  • Docu-fiction
  • Adolescence
  • Amour
  • Monde rural
  • Musique
  • Sexualité
  • Vacances

Jusqu’à trente ans, tu as la gueule que Dieu t’a donnée. Après, tu as la gueule que tu mérites…
Francisco, comporte-toi bien ! Je sais que c’est ton anniversaire, que tu as trente ans maintenant, que c’est le carnaval et que tu t’es déguisé en cow-boy pour la fête de l’école, que tu es entouré de gosses que tu hais… Mais ce n’est pas une raison pour tirer la gueule.
Contrôle-toi ! Tu ne vois pas que personne ne te supporte ?
Tu te casses la figure, tu vas à l’hôpital, tu as la rubéole et personne pour veiller sur toi…
Sept nains seraient bien venus, tout comme dans Blanche Neige…
Francisco, répète après moi : « Jusqu’à trente ans, tu as la gueule que Dieu t’a donnée. Après, tu as la gueule que tu mérites ».